Les apports thérapeutiques

La massothérapie est efficace dans le cas de soins directs en accompagnement de traitements médicaux. Et tout le monde, à tout âge, peut profiter de ses bienfaits.

Elle s’exerce dans de multiples sphères d’activité et s’applique à une grande variété de troubles physiques.

Face aux troubles digestifs et circulatoires

Les effets de la massothérapie ne se limitent pas aux troubles articulo-squelettiques, bien au contraire. Les effets bénéfiques de celle-ci sur le fonctionnement de tout l’organisme y compris les troubles digestifs et circulatoires sont multiples : elle améliore le transit digestif, réduit la constipation, augmente la capacité respiratoire, renforce le système immunitaire, améliore la circulation sanguine et bonifie la santé de la peau. Elle peut même contribuer à aider les personnes rencontrant des difficultés à procréer ainsi que les personnes souffrant de troubles du sommeil.

La massothérapie au chevet des sportifs

Chez le sportif, la massothérapie va atténuer la souffrance physique et faciliter la récupération des muscles. En cas de blessure (entorse, bursite), elle contribue à réduire l’œdème et à soulager l’articulation. La massothérapie peut aussi réduire la tension présente dans les tendons et prévenir l’apparition de tendinites et d’épicondylites.

Une question de posture

Lorsqu’il est touché à un bras ou à une jambe, à une épaule ou à un genou, un blessé a tendance à compenser la gêne occasionnée par une sollicitation accrue de son autre membre ou de son articulation. Ce contre-balancement peut entraîner des troubles de la posture. L’action de la massothérapie est alors d’empêcher l’apparition de complications plus importantes et d’enlever les pressions liées à la mauvaise posture.

Contre les douleurs chroniques et arthritiques

Au registre des douleurs chroniques que la massothérapie aide à soulager, nous pouvons prendre comme exemple la fibromyalgie. Cette maladie se caractérise par une douleur musculaire qui peut être étendue ou localisée à certaines régions du corps.  Elle comporte notamment des douleurs franches, des douleurs diffuses,  des sensations de brûlure, de coups, d’ecchymose et d’écrasement au niveau des muscles, des tendons et des articulations. Ces symptômes varient tout au long de la journée, de la semaine, du mois et de l’année. Bien qu’elle ne propose aucun traitement définitif, la pratique du massage thérapeutique sur une base régulière aide cependant à soulager le patient, tout en accompagnant les traitements pharmacologiques.

Traitement contre le syndrome du tunnel carpien

Le massage thérapeutique soulage les symptômes du syndrome du tunnel carpien, notamment en réduisant les douleurs qui surviennent la nuit dans les avant-bras et les mains. Le massage contribue alors à retarder l’opération chirurgicale et, si celle-ci s’avère obligatoire, permet de décompresser le nerf médian et ainsi d’accélérer la récupération.

La femme enceinte et l’accouchement

Les changements physiologiques qui surviennent chez la femme enceinte provoquent souvent des douleurs extrêmement pénibles. « Le massage thérapeutique soulage entre autres les tensions douloureuses des trapèzes et du dos; il diminue également la compression du nerf sciatique par le muscle pyramidal ». L’exercice dans l’eau, la massothérapie et les cours de prévention peuvent aider à soulager les maux de dos pendant la grossesse, mais malheureusement très peu de femmes en sont informées.

Lors de l’accouchement, des techniques de modulation de la douleur sont enseignées au conjoint et au personnel médical pour le soulagement des douleurs de la parturiente. De nombreux essais cliniques et articles scientifiques soutiennent que le massage périnéal, réalisé pour favoriser l’élasticité du périnée, peut aider à prévenir les blessures au moment de l’accouchement. Une différence serait toutefois visible entre les femmes primipares (qui accouchent pour la première fois) et celles multipares,  les premières en retirant davantage de bénéfices. (Ex : méthode Bonapace)

Les bébés et les enfants

Le massage chez les nouveau-nés prématurés engendre plusieurs effets positifs. En l’occurrence, il pourrait influencer le gain de poids et favoriser la formation des os (lorsqu’il est combiné à une activité physique). Il a été prouvé que la méthode est aussi efficace, qu’elle soit administrée par des professionnels ou par les parents. De ce fait, la massothérapie est susceptible d’améliorer la liaison entre les géniteurs et leur enfant, en plus d’accroître leur confiance dans leurs compétences parentales.

Le toucher a également un rôle crucial dans le développement du bébé. Il favorise le sommeil et réduit la détresse de l’enfant suite à l’expérience d’un traumatisme. L’on note également une réduction de la douleur des coliques, de la constipation et de la percée des dents.

Scroll to Top